Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Levaisseaudor

Levaisseaudor

Ecrire, marcher pour laisser une trace. Correspondances imaginaires entre des êtres improbables. l'art "appliqué" de la rencontre. Actualité culturelle pas forcément actuelle. carnets (extraits) poético-philosophiques Impressions de voyage à mille lieues ou ici même.

détachée pour être attachée-SR-

Oui, réellement

Ce soir, alors que Z. me parlait, je ne l'écoutais pas vraiment. Par dessus son épaule, toi.
Ses considérations je ne les entendais pas, ne les comprenais pas. Peu m'importait ou au contraire
tant, toi. Oui, j'étais complètement détachée de son monde de squales parce que j'étais ailleurs, dans
le nôtre, toi. Ce diplôme, il n'y a aucun doute ( y en avait-il un?)  ne représente rien d'autre que la trace
d'un pas sur la lune : celle d'un nouveau monde, le notre. Eux, ils le reniflent comme du sang s'écoulant
d'une moindre plaie. Le monnayer avec mon futur capitaine, quel intérêt? si celui-ci n'est pas toi?
Je suis détachée de tout ça comme du reste, je comprends mieux maintenant le fait qu'une fois terminée
cette formation, le résultat connu, ce fut le vide. Le processus initié et conduit par tes soins m'avait passionné,
m'avait révélé ce dont j'étais capable et ce qui m'animait profondément. Mais au coeur de tout ça, toi.
Ce processus est celui dont tu parles si bien : il n'est absolument pas professionnel mais personnel. Il concerne
l'intime. Nulle édition ne pourrait en rendre compte, il se lit à la rigueur mais n'est compréhensible que par
nous deux et encore? Qu'importe. Nous le vivons, simplement, tacitement.
Mais la nature environnante ressemble souvent à un bayou infesté de caïmans. Maintenir les livres hors d'atteinte,
éviter de laisser filer ses doigts sur l'eau, refuser la fraîcheur artificielle d'une climatisation poussive, respirer l'eau
croupie peut porter atteinte à notre insouciance et nous rendre par moments bien nerveux. Le bayou trouve une
issue, il arrive que la barque passant sous une branche basse débouche sur une large allée embaumée de végétaux
luxuriants flirtant avec le cours d'eau vert émeraude qui miroite alors.
La Louisiane a cela de particulier qu'elle attire autant qu'elle repousse. Mais il existe des pays qui attirent pour leur
simplicité, sans être des mirages mais la simplicité est souvent considéré comme un mystère.
Quand je veux soulever mon regard, je pense à lui ; si je veux regarder plus loin encore, je pense à deux fous
épris de poésie et d'azur.
" Pour écrire un seul vers, il faut avoir vu beaucoup de villes, beaucoup d'hommes et de choses, il faut sentir comment
volent les oiseaux." RM.RILKE

Tu as rencontré beaucoup d'hommes et de choses, vécu des moments douloureux qui me sont encore inconnus, nous apprenons le vol des oiseaux et des êtres, je cours les villes partout dans le monde. A deux, nous allons parvenir je n'en doute plus à écrire ce premier vers.

Pour l'heure, je veux garder en moi le plus longtemps possible, la douce vibration de ton regard et l'écho de tes mots.
Pour cela rester avec plaisir solitaire, ne regarder rien d'autre que la nature toute à l'heure s'éveiller et surtout ne parler àpersonne, écouter seulement le passage du sang dans l'oreille interne le battement de mon coeur régulier, franc et confiant.

Rilke était un poète même en se lavant les mains. Nous, nous le devenons en nous les serrant.
Jsb parce que seule quand je ne suis pas avec toi.
S, un peu plus loin mais guère plus

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article