Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Levaisseaudor

Levaisseaudor

Ecrire, marcher pour laisser une trace. Correspondances imaginaires entre des êtres improbables. l'art "appliqué" de la rencontre. Actualité culturelle pas forcément actuelle. carnets (extraits) poético-philosophiques Impressions de voyage à mille lieues ou ici même.

dossard ailé -RS-

 

Les Images, dimanche 26 avril 2009,dans mon vieux phare, bravo pour ton vol face à la mer

Bonsoir S,

Te savoir en épreuve de marathon ce WE m'a mis en complète ébullition.
Tes forces de propulsion ont été entièrement sollicitées.
En position statique, on perçoit nettement que ton corps est entièrement orienté vers l'élan et le vol.
Je t'ai serré contre moi comme jamais ce matin et en début d'apm car je sais que cette expérience d'endurance aérienne est importante pour toi.
Ce matin, c'était comme si je ne tenais pas en place, désir de te tendre la main, la main la plus légère possible pour ne pas te gêner mais, intensément, te dire que je te vois, ou plutôt, je te sens prête à bondir et à libérer le mouvement régulier et assuré de tes ailes. Je crois avoir vu tes pieds s'élever et planer sur la corniche.

Ces forces d'élan aérien et de vol, je les perçois également, de la même manière, quand tu libères tes mots, tes associations sémantiques, tes glissements d'images.

J'ai plaisir, à chaque fois, à te lire, lorsque tu m'écris ces trois mots : "je suis bien".
Ces trois mots, nous les avons aussi, à de nombreuses reprises, entendus ensemble. Ils se libèrent, immédiatement, en particulier au contact de nos deux mains. En fait au contact de nos deux mains, c'est un silence de plénitude qui s'impose spontanément.
Ce silence, son intensité, sa paix nous n'avons jamais cherché à l'interpréter, l'entendre, le goûter, le respirer est suffisant. je crois qu'il veut dire cela, à deux voix mêlées : je suis bien.

J'ai hâte de te retrouver pour que tu me dises le bonheur et la force de ce vol à Mermeva.
Ce soir, dans mon phare, je ne peux m'empêcher de penser au bonheur d'apprendre avec toi.Il fait bon te connaître
et voyager dans ton regard.

Je t'embrasse ému de ta victoire et pleurant à l'envers.
R

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article