Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Levaisseaudor

Levaisseaudor

Ecrire, marcher pour laisser une trace. Correspondances imaginaires entre des êtres improbables. l'art "appliqué" de la rencontre. Actualité culturelle pas forcément actuelle. carnets (extraits) poético-philosophiques Impressions de voyage à mille lieues ou ici même.

En train de dire(2)

 

Sont venus s'asseoir en face de moi, deux jeunes gars manoeuvriers Sylvain et Hugo, ils sont employés pour un travail de forage afin de faire des analyses et détecter une éventuelle contamination. Ils sont accompagnés par un ingénieur plongé dans Vingt milles lieux sous la me r (véridique!): Daniel ; je ne pouvais que le remarquer. Un canoéiste m'a demandé mon ordinateur pour savoir s'il lui restait assez de mémoire sur son appareil photo, du coup il m'en a laissé quelques unes. Retour image sur le spectacle VERS LE NORD d'après les carnets de Glen Gould...

15h05

Nous entrons dans le Labrador. J'ai fait la connaissance de l' ingénieur en géologie, le directeur des deux jeunes précédents. Ils seront à schefferville une dizaine de jours mais ils logent à l'hôtel, le plus dispendieux du patelin. Nous avons joué au 8, j'ai gagné les deux parties!

Arrêt d'une heure dû à un incident de chargement à hauteur de Mai, le train s'allonge de plus en plus de wagons de marchandises. Je doute que nous arrivions pour 20h. Cette histoire d'ours m'embête d'autant plus que je suis indisposée...on pourrait en rire mais ici cela prend une certaine importance! Je suis au wagon restaurant, un ours en origami est resté sur la table! Dehors la végétation se raccourcit et les étendues de tourbières deviennent la norme. C'est drôle ici,mon esprit se vide, je n'ai pas d'appréhension particulière, je fais confiance à la marche des choses sur le rythme lent de la locomotive. M'en remettre au destin, actuellement je n'ai plus le choix, c'est cela qui me rassure au fond.

Les autochtones campent d'une certaine façon dans le train en tendant des housses de matelas par dessous Les dossiers; de nombreux enfants dorment ou se goinfrent de chips ou d'hamburgers apparemment une façon de passer le temps. Beaucoup sont obèses. Cela me rassure sur les possibilités d'acheter à manger arrivée à destination d'autant plus si je ne dois rien garder à cause des ours!Quand les américains ont déballé leurs friandises, ils ont été assaillis de gamins; A chaque fois que nous devons croiser un autre train, le notre se met en attente sur une voie annexe. Les cellulaires ne fonctionnent plus à partir de Baie comeau. Il faut que je trouve un moyen pour entrer en contact avec les innus...j'ai appris que le maire de schefferville était une femme, la société étant de type matriarcale. Je veux encore apprendre.

20hoo et plus

Au wagon restaurant je fais la connaissance de Michel 63 ans qui vient ici travailler pour G P celui qui « possède les trois points stratégiques de Schefferville : la station service , le dépanneur et la droguerie quincaillerie. Il est aussi croque-mort et le seul hôtelier du coin..Bref, il tient la ville entre ses mains. Apparemment, la police et les employés du chemin de fer aussi. Ses contrats de travail sont des cdi nourri, blanchi et logé, on travaille 7jours sur 7 et on est assez bien payé paraît-il.

MICHEL n'a pas pris son révolver. Après une séparation douloureuse, il reprend un peu de recul et a donc en toutes connaissance s de cause accepter ce contrat de deux mois. Nous avons parlé philosophie et éducation et puis des dépendances dont le sport et l'alcool le concernant. Il est interdit de fumer dans le train et pour les 14hde trajet, cela sera très difficile pour certains, je sens ainsi la tension monter. Je lis Bachelard et l'imaginaire dynamique dans deux cas précis : le marcheur et le nageur dans le chapitre intitulé l'eau violente. Pour la première fois, je ne suis pas entièrement d'accord, notamment sur mes impressions de nageuse en eau naturelle comme celle du fleuve, expérimentées pas plus tard qu'hier...Mais ceci est un autre sujet.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article