Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Levaisseaudor

Levaisseaudor

Ecrire, marcher pour laisser une trace. Correspondances imaginaires entre des êtres improbables. l'art "appliqué" de la rencontre. Actualité culturelle pas forcément actuelle. carnets (extraits) poético-philosophiques Impressions de voyage à mille lieues ou ici même.

j'ai vu la sirène aérienne et ruisselante au clair de lune-RS

Cantara, vendredi 3 juillet 2009, te serrant encore dans mes bras,

Bonsoir S,

Ton habit de course, ton corps ruisselant, ce clair de lune d'été, tes mains, ta voix : une minute d'éternité.

J'ai lu ton message, il me plaît, il livre tes forces conquérantes.
Tu quittes Espritroyal et X au moment où je quitte mon phare.
Je voulais te dire que tu as changé. j'ai brusquement perçu cela ce soir, en quelques secondes, mes bras serrant tes épaules.
Tu as changé S.

Souviens-toi au petit port de X, il y a maintenant longtemps après une réunion où tu as osé me poser une question
pour m'annoncer ton projet de course en équipe.
Aujourd'hui, je vois dans tes yeux bien plus nettement les vibrations d'un horizon de bonheur qui circule en toi.
Tes mots, ton écoute également,sont pleinement ouverts sur le monde comme si la conviction d'un lendemain radieux était acquise.

Je t'ai vue changer. La fréquence de tes sourires a augmenté. Ta capacité à dire les choses par les mots ou le texte s'est accrue.
En de nombreuses occasions j'ai constaté que tu voyais le monde avec une précision fine.

J'ai changé S.
Changé en m'alimentant à ta source.En cherchant à suivre le contour de tes visions.C'est pour cela que je te dis parfois "je te respire".

Tu sais S,ce soir, au clair de lune, cette seconde d'éternité je n'ai pas fini de la pleurer.
Je traverserai les montagnes pour voler vers toi, à un moment où tout semble improbable, pour le bonheur d'une telle seconde d'éternité.
La plus petite cellule de ton corps dorénavant m'importe plus que toute l'immensité des mers et des terres.
C'est cela qui me donne la fièvre aujourd'hui.
C'est cela qui me donne envie de te protéger, de te bercer et d'entendre le murmure de ton être.
Tu vois S, nous avons changé l'un par l'autre...l'un pour l'autre.

Je t'en prie : change-moi encore.

SR one.

 



Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article