Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Levaisseaudor

Levaisseaudor

Ecrire, marcher pour laisser une trace. Correspondances imaginaires entre des êtres improbables. l'art "appliqué" de la rencontre. Actualité culturelle pas forcément actuelle. carnets (extraits) poético-philosophiques Impressions de voyage à mille lieues ou ici même.

La Romaine-SR

sEPT ÏLES. 10h38

R,

Tes messages m'emportent, me poussent encore plus en avant, illumine mon visage, je souris, je le sais, je le lis dans le regard des autres... Je suis en train de prendre mon petit déjeuner dans un échange impressionnant avec des jeunes québécois ici en stage linguistique sur la langue inuit. J'écoute à l'instant leur musique, un rap indien engagé avec des percussions traditionnelles chanté en français ou en dialecte! Noëlle (pas Anne) a raté son bus, ce matin je lui prête mon vélo pour qu'elle se rende au musée shipuatan. Après avoir écris, j'irai courir.S' Offrant du café de couleur bien différente selon les nationalités!, discutant à bâton rompu tout azimut sur des sujets les plus divers, j'ai obtenu un duvet et une bâche (on ne sait jamais pour demain) et je devrai raconter mon voyage parce qu'ici personne ne l'a fait.Ce voyage devient alors une mission, écrire sera mon laisser passer, le but de ma présence incongrue là bas, ma fonction essentielle, je vais témoigner : je pourrai alors répondre au Pourquoi? j'aurai la consistance qui assure, rassure...Maintenant, je suis définitivement armée pour partir là bas: mon stylo sera ma croix.
 Sept îles est une ville métisse mêlant harmonieusemment innus, blancs nouveaux venus et Métallos d'origine. Ces derniers sont fiers de leurs combats passés et présents et de leur réussite rendue possible par une solidarité grandissime: un hôpital régional et un cegep (centre de formation réunissant dans le même établissement voie traditionnelle et professionnelle) flambant neufs.Cette chaleur humaine est palpable partout ici. Le développement de la ville donne une grande part au socio-culturel. La bibliothèque n'a rien a envié à la bmi de Les Images! A l'auberge se côtoient étudiants en stage, jeunes filles employées pour la saison, gens de passage pour des entretiens d'embauche (alphabétisation beaucoup, plus de 30% de québécois ne savent pas lire) finalement peu de voyageurs à part ces deux françaises atypiques! la côte Nord est le nouvel Eldorado du Québec, presque chaque magasin affiche EMBAUCHE, une mission a été créée pour recruter. Un site trouvezvotreespace.com et un magazine viennent d'être créés. Je lis :
La Romaine: appel aux bâtisseurs, le plus grand chantier hydroélectrique du Québec qui mobilisera plus de 2000 travailleurs se déploiera dès cet été sur la côte, la pointe des travaux se situera entre 2012 et 2016!
48h pour tomber en amour...
"Qui a besoin d'un 5 étoiles, quand t'en as cinq milliards dans l'ciel?"
"Le mot Innu veut dire être humain. Au fond, on est tous des innus."
Manque de temps, de place, de sens...Ces mots, on les entends régulièrement. Il est temps de découvrir la Côte NORD. Ici on trouve l'équilibre, son propre espace. (J'ajouterais intérieur)
"La Côte Nord détient du pain, du feu, la simple joie de vivre pour des milliers d'hommes qui ne sont pas nés. Cette terre n'appartient pas aux cultures d'aujourd'hui. Elle se réserve pour les conquérants de l'avenir." 1941. Gabrielle Roy  

Je te l'ai déjà écris, ces mots parlent si bien d'un autre espace, inconnu encore aujourd'hui pour des milliers de conquérants, l'espace de notre amour. Nous sommes des conquérants remplis de bonheur. Nous Y sommes comme tu le dis si bien; tu le lis : mes messages, je m'en rends compte mains tenant comporte deux parties s'enchaînant naturellement :
 -une description sensorielle des endroits que j'explore et le transfert naturel sur notre...les mots ne sont pas encore nés, notre joie de vivre ensemble unis? 
Quand je parle de ce pays, je parle de nous, de toi. De ce parfum, cette chaleur, cet espace renversant, ces chemins infinis comme à l'envers (réécoute la chanson de Linda Mes chemins à l'envers, elle t'est directement adressée), un chantier d'une ampleur inouïe, un travail de romain dans une perspective de développement durable...un défi de bonheur, une élaboration progressive, murie réfléchie. Quand tu écris ces dates, je frémis. C'est la programmation du Chantier qui s'élabore, son lancement  a déjà eu lieu, cet été. cela me semble si loin cette semaine inaugurative! le chantier comporte la construction de campements en éclaireur appelés à déménager toujours plus en avant.

Notre correspondance témoigne de tout cela, elle est la preuve à vie de nos émois, de notre futur engagé ensemble...L'espace alors ne me fait plus peur, bien au contraire, il est le souffle de notre amour, sa respiration. Sachons le préserver.

R, je vais y aller, me fondre dans les paysages, toucher le Fleuve, lui chuchoter, courir, vivre et sourire.

Je t'aime comme je respire, naturellement.

Le temps avance tout seul, il nous rapproche insensiblement, nos mains se tendent, bientôt le bout de nos doigts s'effleureront. Qu'il sera bon alors...J'ai envie de toi comme d'avoir faim.
 
s
Un seul baiser infini

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article