Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Levaisseaudor

Levaisseaudor

Ecrire, marcher pour laisser une trace. Correspondances imaginaires entre des êtres improbables. l'art "appliqué" de la rencontre. Actualité culturelle pas forcément actuelle. carnets (extraits) poético-philosophiques Impressions de voyage à mille lieues ou ici même.

Le droit au voyage

 
09 Le Rendez-Vous
par sand

Lorsque S atterrit à Paris , c'est pour apprendre que le tgv a pris 3h de retard : un homme s'est jeté sous le train.

Le suicide, ni une valeur ni un délit. Malraux disait : "je trouve que le droit au suicide existe au même degré exactement que le droit au voyage".

Lorqu'elle parvient enfin ce mercredi 26 août en gare des Images, il n' y a personne pour...

Un instant, elle n'ose y croire, son regard inspecte chaque passager, chaque recoin, elle scrute le quai au plus loin à s'en brûler les yeux. Elle laisse filer le flot de voyageurs pressés de quitter les lieux. Le silence reprend possession de l'endroit. Personne. Elle porte son chapeau, trop petit pour elle en définitif. Elle n'a que faire, elle hurle en elle.

Alors l'absence inhumaine l'étrangle petit à petit, l'air lui manque. Dehors il pleut évidemment, la nuit s'insinue déjà. Combien de temps a-t-elle attendu là, assise sur son sac lourd de souvenirs pour lui et les enfants : des heures qu'elle n'a pas compté. Espérant qu'une main viendrait se poser doucement sur son épaule et qu'alors seulement  elle relèverait la tête pour voir ses yeux effrayés, ses yeux tendres.

La gare peu à peu se vide complètement et la nuit s'épaissit de cloisons feutrées venant enserrer encore plus sa poitrine, rendre toujours plus insupportable le silence de ce portable qu'elle a rechargé au café en buvant que des très serrés :  l'absence inconcevable, inimaginable sans fin ni issue.

Aucun message, sms ou mails ni d'appel en absence n'apparaîssent lorsqu'enfin elle entend la musique de connexion. Interdite, elle n'osera appeler, se sentant d'un coup rejetée, oubliée, ignorée, morte. La fin du voyage.

  Elle n'a pas pu rentrer chez elle, chez qui d'ailleurs? Elle est perdue là, elle se retourne, vire sur elle-même, elle va tomber. Elle s'est vendue corps et âme, elle n'a plus rien, elle n'existe déjà plus. Une amante inconnue.

 

.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article