Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Levaisseaudor

Levaisseaudor

Ecrire, marcher pour laisser une trace. Correspondances imaginaires entre des êtres improbables. l'art "appliqué" de la rencontre. Actualité culturelle pas forcément actuelle. carnets (extraits) poético-philosophiques Impressions de voyage à mille lieues ou ici même.

lire, écrire, s'aimer encore et toujours-SR

R,

Aujourd'hui j'ai flané, j'ai donc trouvé par hasard dans une minuscule librairie avenue Montroyal : Notes sur la mélodie des choses de RM Rilke. Plus qu'un simple discours militant pour un nouveau théâtre. Ses notes s'inspirent de sa visite de l'Italie et des maîtres anciens en peinture, de sa relation d'alors avec Lou et surtout de sa magistrale poésie . Ce petit ouvrage fait la distinction premier plan/arrière-fond, leur rapport, l'idée même du choeur et de la mélodie des choses, l'articulation annoncée entre solitude et communauté...Tu vois des considérations toutes à notrte portée.
Ce soir et durant toute la semaine Montréal frémit des multiples concerts de plein air des francofolies, je pense me rendre toute à l'heure à un concert hommage à Nino Ferrer. Demain j'entame mon marathon des musées ayant acheté le pass des 34 musées en trois jours! Cela suppose une certaine programmation tenant compte des lieux et des horaires.
As-tu L'eau et les rêves de Bachelard? cet achat s'imposait ici même en relation étroite avec le fleuve et ma fréquentation régulière de toutes les piscines de voyage. Je suis tombée encore par hasard sur une petite piscine rue Notre Dame gratuite pour les habitants du quartier. La caissière malicieusement m'a dit que je devrai venir à ses heures de travail afin de bénéficier de la gratuité, en effet mon accent pointu ne coupe pas! J'aime découvrir un nouveau bassin, une nouvelle ambiance et surtout nager silencieusement et longuement côte à côte avec quelqu'un s'accordant en rythme sans jamais se parler. Au bord du fleuve se trouve le natatorium. la plus vieille piscine de Montréal, une visite s'imposera. peu à peu mon emploi d utemps se construit naturellement, conduite uniquement par des aspirations profondes et ta pensée permanente R, permanente.
Je t'ai écris longuement sur papier et j'ai joint à la lettre des petites choses, témoins anodins. Demain je téléphonerai à la librairie pour leur demander tes références que j'ai retrouvé dans un ancien courriel. je veux ici même agir pour toi.
Je t'aime tant, simplement et ultimement.
Rdrine

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article