Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Levaisseaudor

Levaisseaudor

Ecrire, marcher pour laisser une trace. Correspondances imaginaires entre des êtres improbables. l'art "appliqué" de la rencontre. Actualité culturelle pas forcément actuelle. carnets (extraits) poético-philosophiques Impressions de voyage à mille lieues ou ici même.

nous serons là-RS

Cantara, Mercredi 8 juillet 2009, le phare et la cabane sont portatifs

Bonjour S,

Ton dernier SMS hier soir était fulgurant.
Je t'ai reconnue dans ce concentré de sens.

Les journées passent, le travail, dans le phare, s'achève petit à petit.
Ta présence m'accompagne dans sa version exacerbée.
Moins tu es là, plus je te fabrique.

Alors je pense, bien sûr, à la semaine prochaine.
L'envol du 15 juillet.
Je suis tellement ému de cet événement, tant attendu, tant convoité, tant imploré que j'en frissonne.

Il faudra que tu m'expliques, calmement, ce qui se passe.
Je crois le savoir mais il nous faudra le parler avec les mots qui nous viendront.
Je résiste, comme je peux, à cette émotion qui me gagne, à cet inespéré qui prend une forme patente.

Nous allons être comme deux enfants qui soudain accèdent à l'espace de leurs rêves les plus inaccessibles.
Je tremble à l'idée de cette intensité émotionnelle, je tremble à l'idée de nos mains libres de leur temps, je tremble à l'idée de cette conquête méritée.

Je t'embrasse tendrement, amoureusement, je t'attends et je veille.
sr.


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article