Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Levaisseaudor

Levaisseaudor

Ecrire, marcher pour laisser une trace. Correspondances imaginaires entre des êtres improbables. l'art "appliqué" de la rencontre. Actualité culturelle pas forcément actuelle. carnets (extraits) poético-philosophiques Impressions de voyage à mille lieues ou ici même.

pour voir vraiment j'ai besoin de tes yeux de tes mains-RS

Cantara, Mardi 14 juillet 2009, phare portatif : haut lieu de la conscience.

Bonjour S,
Merci pour ton mail que j'ai lu à 3 heures cette nuit et, à nouveau, ce matin.
J'écris, depuis longtemps, ce que tes yeux me disent, ce que tes mains m'apprennent.

J'ai envie de revenir sur l'expression :"histoire d'amour".
Comme toi, je suis hanté, depuis le premier jour, la première seconde, par cette loi tant mentionnée
des histoires d'amour qui, un jour, finiraient mal.

J'ai, bien sûr, ausculté dans les moindres détails, avec l'aide de tes yeux et de tes mains, ce risque dévastateur.

J'ai tout retourné, le quand, le où, le pourquoi, le comment, le temps.
J'arrive toujours au même point : un sourire : le tien.
La preuve irréfutable que cela, entre toi et loi, n'arrivera pas.
Cette preuve, je te la livre telle quelle, je te la soumets :
Notre histoire, notre oeuvre à toi et moi, n'est pas une histoire d'amour.

Notre histoire, notre oeuvre, notre route est une révélation : accès irrémédiable à un nouveau monde qui submerge, hiérarchise tous les autres.
La différence entre une histoire d'amour et une révélation c'est que l'une est inscrite, bornée dans le temps, l'autre réélabore l'Existence de fond en comble : passé, présent, futur se réécrivent autrement.
C'est ce qui se passe, je crois.

Une histoire d'amour peut provoquer des ravages terribles. Une révélation qui à chaque seconde s'affirme, dans l'absence comme dans la présence, devient condition de l'Existence. Elle va s'inscrire, naturellement, au dernier étage du sens de la vie.

Force matérielle et immatérielle, à la fois, elle veille, elle éclaire, elle rassure, elle protège, elle incarne comme on dit parfois la raison de vivre.
Grâce à la révélation, je sais pourquoi je suis né, je sais d'où je viens avant que d'être né, je sais que j'ai raison d'aller où je vais.
La révélation, la vraie, est une liberté, une lumière unique reconnue entre toutes les lumières. La seule finalement, consentie, car elle fait foi.

En posant ces mots, je ne fais que donner ma lecture de SR, JSB, mini-rando, ipod, pré fleuri, nuit poétique, sms, tissage d'esprit royal et tant d'autres. Tout ceci, bien sûr, concentré dans tes yeux, tes mains.

Avec tout ça, je ne sais plus comment te dire que je t'aime.
Je t'aime, tu le vois, est un peu en-dessous de ce que mains tenant tu sais déjà.

T'embrassant très tendrement, je te berce.
sr.


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article