Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Levaisseaudor

Levaisseaudor

Ecrire, marcher pour laisser une trace. Correspondances imaginaires entre des êtres improbables. l'art "appliqué" de la rencontre. Actualité culturelle pas forcément actuelle. carnets (extraits) poético-philosophiques Impressions de voyage à mille lieues ou ici même.

sc one-RS

 

Elton John, your song

Cantara, mardi 26 mai 2009, heure tardive
Bonsoir S,

La douceur de la nuit me parle de toi.
Je ne résiste pas au plaisir de te dire, de t'écrire.

J'ai l'impression de te voir, chez toi, occupée à lire et rédiger tes courriers.
Cette nuit, comme une nuit poétique, est remplie de ton parfum, de ton sourire.
Je te veux "jsb".
J'aime quand tu me dis que tu es bien.
Je sens que notre rencontre fait son travail, que nos liens parlent et s'affirment.
C'est exactement le sentiment de "your song" que je ressens, le bonheur de te savoir si proche, dans ma chair.
Nous nous tenons comme deux êtres inséparables, comme deux fous d'amour.
Un sourire suffit, le contact de nos mains également.

Je me blottis contre toi, enroulé comme pour retrouver une posture primitive, posture où le premier homme, la première femme ont ressenti ensemble un sentiment intime de protection éternelle.
C'est cela que je ressens quand, tous les deux nous nous berçons. Notre enroulement nous protège de tous les dangers du monde,
c'est notre coquille, notre cabane, notre refuge.

Ce soir, je te berce donc ainsi, convaincu de la force de cet amour si doux et si affirmé qui nous lie désormais.
Je pense à toi pour fabriquer ta présence, je te serre dans mes bras pour te dire je te garde.
Je t'aime.
R.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article