Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Levaisseaudor

Levaisseaudor

Ecrire, marcher pour laisser une trace. Correspondances imaginaires entre des êtres improbables. l'art "appliqué" de la rencontre. Actualité culturelle pas forcément actuelle. carnets (extraits) poético-philosophiques Impressions de voyage à mille lieues ou ici même.

sentir ta présence dans tes mots-RS

Cantara, Vendredi 21 août 2009, 3h36,

Bonjour S,

 Me voici de retour à Cantara.

Monticello se dit Monticelu en Corse. C'est un village magnifique accroché au flan de la montagne juste au-dessus d'Ile Rousse.

Depuis le phare de la Pietra on voit bien que ce village est un refuge.

La route pour rentrer a été longue. Une bonne partie de cette route nous l'avons faite ensemble en juillet, tu peux t'imaginer mes émotions. Je n'ai pris aucun risque en conduisant, je veux te retrouver et te garder.

Tu vois, toutes les étapes de mon séjour ont été à Toi.

 Partout je t'ai cherchée, j'ai dit ton prénom, je t'ai fabriquée.

 Fréjus, Sainte-Maxime, Menton,Ile Rousse m'ont appris toujours la même chose.

S, mon amour. Je ne sais pas comment j'ai fait pour tenir. Comment allons-nous nous retrouver, quels seront nos premiers gestes, de quelle intensité sera la décharge électrique au premier contact de nos mains?

J'ai envie de toi S, envie de goûter à nouveau ta peau, poser ma langue sur tes lèvres, entendre ton souffle qui vibre.

Méditant sur la route, j'ai compris ce besoin qui est le mien de vivre le quotidien au creux de toi. Le quotidien, toutes ces choses si banales, semble-t-il, que l'on peut faire en une journée mais qui, avec toi, prennent une signification profonde et magique.

J'ai besoin de te voir à nouveau dans tous les gestes de ton être. Tes jambes, tes bras, les lignes de ton corps, la petite fenêtre de tes yeux, tes cheveux qui respirent et tes baisers si doux.

Lorsque nos mains se serreront à nouveau, nous volerons en libérant d'un coup ce résidu du poids de l'absence.

J'ai envie de toi S, du corps à corps au coeur à coeur. Lire, parler, écrire, sentir, s'enlacer et se serrer, ensemble, comme deux êtres enfin inséparables.

Tu sais S, combien nous aimons parler, rêver, tracer et faire. Tout cela je le veux, toi en moi.

Tu es belle S, partout où je suis allé dans ce séjour je t'ai cherchée.

Tes textes m'ont enchanté, ils sont vrais et hauts en volonté.

Je t'aime comme ça. Ne change rien, reviens-moi,je t'attends pour cette route qui est la nôtre. Inventer, construire, donner, unir nos voix et nos corps.

Je te veux mon amour. oui,

Rd

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article