Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Levaisseaudor

Levaisseaudor

Ecrire, marcher pour laisser une trace. Correspondances imaginaires entre des êtres improbables. l'art "appliqué" de la rencontre. Actualité culturelle pas forcément actuelle. carnets (extraits) poético-philosophiques Impressions de voyage à mille lieues ou ici même.

ta présence, ton souffle, mon bonheur -RS

Les Images, Lundi 25 mai 2009, bercé par les ondes de ta présence dans mon vieux phare,

Bonjour S,

Mes mains me parlent de toi,
Hier était, à nouveau, l'expérience d'un envol lyrique tous les deux.
Nous nous connaissons bien toi et moi. J'aime ton regard lorsqu'il fixe mes yeux.
Après celui des mains, nous avons inventé le langage des yeux.
Tu étais particulièrement belle,  hier, remplie des images de Berlin.
Tes lunettes te vont à ravir.
Nous nous sommes retrouvés, après quatre jours de silence, comme deux enfants inséparables.
J'ai repris, dans mon phare, mon activité d'écriture vers toi.
Ecriture de la résonance de nos rencontres.
Ecriture d'une expérience de vie que je veux continue.
Tu vois S. comme le monde est beau lorsqu'on se sait accrochés toi et moi.
On ne distingue plus parfois qui contient l'autre, c'est cela le secret de notre rencontre.
Je ne parviens à ne rien expliquer, je ressens, je te ressens.
Dans les turbulences de cette fin du mois de mai, il y a, tu l'entends, notre amour qui bat la cadence.
Cette cadence elle nous accompagne où que nous soyons, nous la lisons dans les couleurs du monde.
J'ai aimé notre rencontre hier, pour ces silences qui parlent si bien.
J'ai écouté ton souffle, je t'ai serrée très fort.
Nous avons besoin l'un de l'autre et je n'aime pas contrarier les besoins.
Je veille sur toi, je veille sur nous et je m'enroule tendrement tout contre toi.

Je t'embrasse tendrement,
R.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article