Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Levaisseaudor

Levaisseaudor

Ecrire, marcher pour laisser une trace. Correspondances imaginaires entre des êtres improbables. l'art "appliqué" de la rencontre. Actualité culturelle pas forcément actuelle. carnets (extraits) poético-philosophiques Impressions de voyage à mille lieues ou ici même.

une île, une aile, il et elle-RS

Cantara, jeudi 6 août 2009, 9h20, tu rayonnes S,

Bonjour S,

Bravo pour tes réglages informatiques, tu maîtrises bien la techno.
Tes mots s'élèvent sur la page comme un vent frais et fin.
Oui, nous sommes une île, une aile.

La poésie est un monde, la nôtre est deux venus notre langage, notre respiration.

Je voudrais que mes mots t'encouragent, te réchauffent ou te rafraichissent selon ton désir, ton besoin.

Notre poésie est notre langage parce que ces mots que nous nous offrons revivent enfin en mille couleurs.
Ces mots sont des anges.
Je vais voir le monde, la mer, l'eau claire et cette terre qui aident à voir et à sentir.

Je sais que je verrai par tes yeux, j'ai gardé la petite lucarne de tes yeux, elle m'est bien utile pour lire et comprendre de plus en plus au fond des choses.
Je vais aussi, à la terrasse des cafés regarder les gens, écouter les voix, scruter les regards et finalement, vivre encore plus près de toi.

En Corse, je serai à Ile Rousse, en Balagne, une contrée qui donne à la mer comme à la terre des visages surprenants.
Je sais que j'irai marcher dans le désert, le désert des Agriattes, c'est comme ça qu'on l'appelle là-bas.
Un sentier magnifique entièrement sur un promontoire avec la mer, loin très loin tout autour.

Se réveiller, s'endormir , je t'en ai parlé hier, voir, entendre, goûter, te lire et t'écrire, bouger pour aller à ta rencontre, t'emmener partout.
Aujourd'hui, je suis dans les préparatifs du départ.
Je touche avec émotion les objets qui ont été les nôtres en juillet : le sac à dos, les lampes, mes chaussures, les affaires de pêche.

Je dois absolument les reprendre, les refaire fonctionner depuis qu'ils ont été réveillés par notre route commune.
Ils portent un visage, le tien, ils sont nés dans les Alpes avec toi.

Dans ma main, il y a ta main, tu sais S. J'en prends soin.
Oui, tu as raison, tu as bien vu, je m'endormirai avec toi.
Toutes ces impressions et visions de la journée iront se loger, je le sais, juste entre toi et moi, là dans notre amour ailé.
J'ai appris à lire le monde avec tes yeux et nous en écrivons ensemble le livre.

Toutes ces lettres qui nous relient, ces mots encore inattendus, il y a un an, sont les chances de nos deux mains.
Je te berce mon amour, ton corps, tout ton corps, je le contiens dans ces bercements magiques.

Je t'attends mais plus encore, j'avance avec toi.
Ile et Aile.
Toi et Moi.

sr



Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article