Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Levaisseaudor

Levaisseaudor

Ecrire, marcher pour laisser une trace. Correspondances imaginaires entre des êtres improbables. l'art "appliqué" de la rencontre. Actualité culturelle pas forcément actuelle. carnets (extraits) poético-philosophiques Impressions de voyage à mille lieues ou ici même.

une semaine c'est un siècle-RS

Cantara, samedi 11 juillet 2009, du phare portatif

Bonjour S,

Ecrire, c'est graver.
Je me sens prêt.
je t'attends sans précipitation, sans impatience,sans déraison.
Je t'attends naturellement.

Il me semble que je ne crains plus rien.
Nous allons avoir le temps de nous dire, le temps de nous entendre dans les silences comme dans les mots, les gestes, les regards.

Nous allons marcher ensemble d'un pas cadencé par la force de notre lien.
Ce matin à la BMI, j'ai compris ce qui nous tient, nous tiendra à jamais : notre TEXTE à tous les deux.
Ce texte, il s'est écrit petit à petit. Il n'appartient à personne d'autre.
Nous y avons soigneusement versé nos mots, les tiens appelant les miens, les miens reprenant les tiens.

J'ai retourné tout cela dans tous les sens.
J'arrive toujours à la même évidence. L'évidence.

L'évidence est celle-ci : ma capacité à croire est maintenant arrimée.
Tu me diras ce que tu voudras. Je ne pourrai entendre autre chose que cette évidence.
Elle est présente partout, dans le bruit du vent, dans le vol du papillon, sur les plis de ma peau, dans cette nuit au clair de lune.

Nous aurons à dire tout cela, je sais que ce sera beau, nos mots mêlés.

Embrasse J et MH pour moi.
Je t'embrasse et je te berce.

sr.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article